Animer un graphique ou une carte avec Gimp

Depuis un moment déjà, à force de lire des blogs tels que ceux d’Arthur Charpentier « Freakonometrics » ou d’Éric Brian et Marie Jaisson, « s1h » (l’annexe électronique à Le Sexisme de la première heure. Hasard et sociologie), j’avais envie d’apprendre à animer des graphiques… Voici un exemple tiré de Freakonometrics (…).

Mais pourquoi animer un graphique ou une carte ?

Il y a bien sur le côté un peu gadget dont je suis friand… mais l’intérêt est bien réel. L’animation de graphiques ou de cartes permet :

  • de représenter des phénomènes que, jusqu’ici, il n’était pas possible de montrer (voir les simulations stochastiques d’É. Brian & M. Jaisson) ;
  • d’améliorer la lisibilité de phénomènes représentés par une image animée plutôt que par une séries d’images à lire successivement (voir, par exemple, cette pyramide des âges du Canada de 1901 à 2001) ;
  • mais aussi de simplifier l’affichage d’exemples pour des tutoriels par exemples (voir le dernier billet publié ici même…)

 

Billet à lire sur La boîte à outils des historiens

Boite_Gimp

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *