CV


Maître de conférences en histoire contemporaine
Université Lille 3 – IRHiS (umr 8529)

 

Formation & diplômes universitaires

 

  • Qualifications par le Conseil national des universités (CNU)
2014

Qualifié aux fonctions de maître de conférences en science politique (section 04), en sociologie et démographie (section 19), en histoire contemporaine (section 22) et en épistémologie, histoire des sciences et des techniques (section 72). N° de qualification : 14272262185.

 

  • Diplômes universitaires
2007 – 2013

Doctorat en histoire contemporaine. « Trop de fonctionnaires ? Contribution à une histoire de l’État par ses effectifs (France, 1850-1950) », soutenu le 16 septembre 2013 à l’École des hautes études en sciences sociales (EHESS), devant un jury composé de Marc Olivier Baruch (directeur de la thèse), Philippe Bezes, Claire Lemercier, Frédéric Monier, Paul-André Rosental et Béatrice Touchelay – Mention très honorable avec les félicitations du jury à l’unanimité.  [Thèse accessible en ligne]

2006 – 2007

Master en sciences sociales (histoire). « L’État saisi par ses effectifs : contribution à une histoire de l’État au XXe siècle » soutenu en juin 2007 devant un jury composé de Marc Olivier Baruch (directeur) et Paul-André Rosental à l’EHESS Mention très bien

2003 – 2005

Maîtrise en histoire contemporaine. « Les démocraties occidentales et la non-intervention en Espagne : antécédents, manifestations et conséquences (1931-1939) » soutenue en septembre 2005 devant un jury composé d’Annie Lacroix-Riz (directrice) et Manuela Martini à l’Université Paris Diderot (Paris 7) Mention très bien

2000 – 2003

Baccalauréat littéraire (spécialité mathématiques) Lycée du Petit Val (Sucy-en-Brie, 94) ; DEUG et Licence en histoire de l’Université Paris 7Mention assez bien & bien

 

  • Formation continue
2014

Formation au Centre d’études européennes de Sciences Po. – Introduction à IRaMuTeQ (Interface de R pour les Analyses Multidimensionnelles de Textes et de Questionnaires formation dispensée par Andrew Maho (directeur Études et Conseil chez forMetris), juillet 2014.

2009

Stages URFIST de Paris (Unité Régionale de Formation à l’Information Scientifique et Technique) – Archives ouvertes et libre accès aux informations scientifiques et techniques : contexte, enjeux et fonctionnement pratique, formation dispensée par Annaïg Mahé, décembre 2009 ; Gérer avec efficacité ses flux d’informations : initiation aux méthodes de veille et aux outils de gestion bibliographiques, formation dispensée par Christophe Boudry, juin 2009

2008

École d’été – Formation certificative organisée par Frédéric Vesentini du 16 au 20 juin 2008 à l’Université Catholique de Louvain (UCL, Louvain-la-Neuve, Belgique). – « Méthodologie de la recherche en histoire sociale » : initiation aux bases de données ; analyse des discours, statistique textuelle ; analyses quantitatives (échantillonnage, tests statistiques) – Certificat obtenu

 

Contrats de recherche & autres activités scientifiques

 

  • Contrats de recherche
2013 – 2014

Chercheur post-doctorant – Centre d’études européennes, Sciences Po. (UMR 8239). – Chargé d’une enquête de démographie historique sur la mortalité associée aux pneumoconioses et aux affections respiratoires au XXe siècle, au sein du projet « SILICOSIS – De la silicose aux maladies respiratoires chroniques : Une approche par l’histoire de l’épidémiologie en France, en Europe et en Afrique australe, de 1900 à nos jours » financé par le Conseil européen de la recherche (ERC) et dirigé par Paul-André Rosental. – 12 mois à temps plein.

2011 – 2013

Assistant ingénieur – École des hautes études en sciences sociales (EHESS). – Assistant de Marc Olivier Baruch pour la conception, la préparation et la mise en œuvre des rencontres internationales organisées par l’EHESS et le Conseil d’État en février 2013 : « Faire des choix ? Les fonctionnaires dans l’Europe des dictatures, 1933-1948 » – 16 mois à tiers temps.

2007 – 2011

Attaché temporaire d’enseignement et de recherche (11 mois, mi-temps, 2010-2011) & Allocataire de recherche (36 mois, temps plein, 2007-2010) – EHESS. – Recherche doctorale menée sous la direction de Marc Olivier Baruch. À travers une « histoire de l’État par ses effectifs », ma recherche doctorale a consisté en une analyse simultanée du processus de fabrication du nombre des fonctionnaires et d’élaboration d’une politique de la fonction publique en France entre les années 1850 et 1950.

2005 – 2007

Ingénieur d’études – Fondation Maison des Sciences de l’Homme (FMSH). – Convention avec la direction de l’Administration générale, du Personnel et du Budget (DAGPB) du ministère des Affaires sociales. Chargé d’une étude sur l’ « évolution comparée des missions et des effectifs des administrations sociales de l’État (1950-2000) », sous la direction de Marc Olivier Baruch, Alain Chatriot et Paul-André Rosental – 24 mois à temps plein.

2003 – 2005

Vacations de recherche (recherches, dépouillements et saisie informatique en archives départementales, municipales ou en bibliothèques). Plusieurs contrats, diverses institutions (Université Paris X ; INED ; CNRS) – en cumulé env. 8 mois à temps plein.

 

    • Bourses et distinctions
2016

Lauréat du Prix « Alain Desrosières » du groupe « Histoire de la statistique, des probabilités et de leurs usages » de la Société Française de Statistique. « Le Prix Alain Desrosières vise à distinguer un travail inédit (mémoire ou rapport), un ouvrage publié, un article conséquent, écrit en français, réalisé récemment, qui place la statistique, ou plus largement la quantification, au cœur de l’analyse sociologique (toutes les disciplines de sciences sociales pouvant être mobilisées) et qui éclaire les processus politiques de conception, de production et de diffusion des chiffres, ses acteurs, ses enjeux, ses effets et ses usages avec le recul auquel invitait Alain Desrosières. Il récompensera en priorité un-e jeune auteur-e ou chercheur-e (thèse soutenue depuis moins de 5 ans ou en cours, élève en Master, etc.), sans exclusive en matière de discipline académique (histoire, sociologie, statistique, science politique, ethnologie, etc.) ».

2014

Lauréat du Prix solennel « Aguirre-Basualdo » en Lettres et Sciences Humaines de la Chancellerie des Universités de Paris. « La Chancellerie décerne chaque année des prix portant le nom de « Prix solennels de la Chancellerie », d’un montant global avoisinant un demi-million d’euros. Ces prix récompensent l’excellence de la valeur universitaire et scientifique d’une thèse de doctorat soutenue au cours de l’année civile précédant l’année d’attribution. Les prix de la chancellerie s’adressent à tous les étudiants franciliens en droit et sciences politiques, sciences économiques et gestion, médecine et sciences, lettres et sciences humaines et pharmacie. Les dossiers de candidature doivent être déposés auprès des établissements dans lesquels les étudiants sont inscrits ou étaient inscrits au moment de la soutenance de leur thèse. Ces aides et distinctions sont attribuées après un premier choix effectué par les établissements concernés, par des jurys composés chacun de trois personnalités qui sont, soit professeurs d’université, soit membres de l’un des grands corps de l’État ou de l’Institut de France ».

2013

Lauréat d’une aide directe à la fin de thèse accordée par la Fondation du crédit coopératif via le Fonds de dotation de l’EHESS

2009

Lauréat du Prix Saint-Simon 2008 de l’EHESS. Ce prix récompense « un projet de recherche apportant une contribution significative à la réflexion sur les sociétés contemporaines (toutes disciplines confondues) ». Il est décerné par un jury constitué des membres de la commission de la scolarité

2007

Allocation de recherche du ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, obtenue après audition par les membres du conseil pédagogique de la mention histoire de l’EHESS – Classé 1er

 

      • Responsabilités éditoriales et collectives
2015

Depuis février 2015 : membre du secrétariat et du comité de rédaction de la revue Le Mouvement Social

2014

Depuis janvier 2014 : chargé de mission pour le numérique au sein du Comité directeur de l’Association française d’histoire économique (AFHE)

2013

Depuis juillet 2013 : membre du Conseil scientifique de la plateforme de publication de carnets de recherche en sciences humaines et sociales Hypothèses.org

2010

Depuis juin 2010 : collaborateur de la revue Diacronie. Studi di Storia Contemporanea, chargé du développement et de l’entretien de relations avec le monde de la recherche universitaire en France

 

Enseignements


      • Séminaires, cours et travaux dirigés – 465 h
2012 – 2014

Formations ponctuelles à Zotero (logiciel de gestion documentaire et bibliographie) pour les sciences humaines et sociales, niveaux Master et Doctorat – 12h. – Trois sessions de formations destinées aux étudiants du master histoire franco-italien de l’université Paris Diderot (Paris 7) et aux doctorants contractuels avec activité d’enseignement du CIES Sorbonne.

2011 – 2012

Chargé de cours à l’EHESS. Formations aux outils informatiques pour les sciences humaines et sociales, niveaux Master et Doctorat. – Rattachement à la mention Histoire du Master en Sciences sociales sous la direction de Stéphane Audoin-Rouzeau – 96h.

- « Outils informatiques pour les historiens » - M1, Histoire, ouvert à toutes disciplines des sciences sociales et tous niveaux, 36h. – Formation intensive à l’utilisation d’outils informatiques utiles pour la mise en œuvre d’une recherche et la réalisation d’un mémoire (Traitement de texte ; Tableur ; Logiciels de présentation ; Outils de recherche et de gestion documentaire et bibliographique)

- « De la recherche en ligne à Zotero » et « De Zotero au traitement de texte » – M1, M2 et D, toutes disciplines des sciences sociales, 48h. – Formations intensives sur une journée dispensées 4 fois chacune. Introduction aux outils de recherche documentaire (repérage des ressources et utilisation des options de recherche avancée), à la mise en place d’une veille informationnelle sur Internet (utilisation des flux RSS) et à l’utilisation d’un logiciel de bibliographie (Zotero) pour gérer et citer les références bibliographiques. Initiation à l’usage d’un traitement de texte pour la mise en forme d’un mémoire (mise en forme de base ; feuilles de styles ; table des matières ; index).

- « Formation ponctuelles et soutien informatique » – M1, M2, D, Mentions Arts et langages et Histoire, 12h. – Soutien informatique (zotero et mise en forme des mémoires) pour les étudiants en master et doctorat en Histoire ; présentation de l’environnement numérique de travail aux étudiant en master Arts et langages.

‘Teaching assitant’ de Paul-André Rosental à Sciences Po. Paris. « La genèse de la société française contemporaine. Entre État, marché et protection sociale », Histoire, 2e année – équivalent 20h. – Contribution à la préparation documentaire et technique de l’enseignement. Coordination de l’équipe des chargés de conférences de méthode. Réponses aux questions des étudiants sur le contenu des cours magistraux. Séances de soutien (ouvertes à tous mais particulièrement destinées aux étudiants étrangers) : méthodologie de la dissertation, du commentaire de documents, explications de cours.

2010 – 2011

ATER à l’EHESS. Enseignements dispensés aux niveaux Master et Doctorat – Rattachement à la mention Histoire du Master en Sciences sociales sous la direction de Stéphane Audoin-Rouzeau – 82h.

- « Méthodologie de la recherche en histoire » – M1, Histoire (ouvert aux M2, D et auditeurs libres), 48h. – Séminaire de formation à la recherche en histoire et d’ouverture sur les sciences sociales : historiographies et pratiques des sources documentaires, processus de construction d’un objet de recherche, techniques de rédaction d’un mémoire (construction d’une argumentation, d’un appareil critique, etc.).

- « Outils informatiques pour les historiens » – M1, Histoire (ouvert à toutes disciplines des sciences sociales et tous niveaux), 30h.

- « Introduction à Zotero », Demi-journée de formation doctorale, Lettres et sciences humaines et sociales, Université Paris Ouest, 4h.

2007 – 2010

Moniteur à l’EHESS. Enseignements dispensés aux niveaux Licence et Master, à l’EHESS (rattachement à la mention Histoire du Master en Sciences sociales sous la direction de Stéphane Audoin-Rouzeau) – et à l’Université Paris Diderot (rattachement à l’UFR Géographie histoire et sciences de la société – GHSS sous la direction de Manuela Martini) – 207h.

- « Méthodologie de la recherche en histoire » – M1, Histoire (ouvert aux M2, D et auditeurs libres), EHESS, 2007-2010, 72h

- « Traitement informatisé des données historiques » – L2, Histoire, Université Paris 7, 2007-2010, 72h. – Cours-TD d’introduction à l’application des techniques de traitement de données en histoire économique et sociale par l’informatique et sensibilisation à la portée méthodologique de l’usage de l’ordinateur dans l’historiographie. Il s’agit d’une initiation aux méthodes de collecte, de classement, de présentation et de traitement des données. Il aborde, à partir d’exemples pratiques, les problèmes posés par la lecture correcte des chiffres et par la constitution des séries statistiques.

- « Outils informatiques pour les historiens » – M1, Histoire (ouvert à toutes disciplines des sciences sociales et tous niveaux), 2009-2010, 30h.

- « Utiliser Excel en histoire » – M1, Histoire, EHESS, 2008-2009, 6h. – Stage de formation aux fondamentaux de la statistique descriptive en histoire et de la saisie de sources dans un tableur

- « Introduction à l’histoire du monde contemporain ». – L1, Histoire, Paris 7, 2007-2009, 27h. – TD associé au cours magistral d’introduction à l’étude du monde moderne et contemporain dispensé par Manuela Martini et Renaud Villard. Enseignements thématiques relatifs à l’histoire sociale et politique de la France contemporaine. Formation aux méthodes de l’exposé, de la dissertation et du commentaire de document.

2006 – 2007

Chargé de cours à l’Université Paris Diderot (Paris 7). Enseignement dispensé au niveau Licence – rattachement au département Lettres et sciences humaines (LSH), sous la direction de Manuela Martini – 48h.

- « Certificat informatique & internet (C2i) – outils informatiques » – L1, Histoire, Lettres et Langues, 48 h. – Cours-TD d’initiation au traitement de texte, tableur et présentation, ainsi qu’à l’utilisation d’Internet. À partir d’exemples et de textes historiques, introduction au recoupement des sources et à la réalisation d’un exposé.

 

      • Responsabilités administratives
2009 – 2011

Membre du conseil pédagogique de la formation histoire du Master en sciences sociales de l’EHESS (suppléant – liste ATER/Moniteurs)

Participation à toutes les réunions du conseil et contribution à la définition des orientations méthodologiques et scientifiques des mémoires de M1.

 

Publications

 

      • Direction de numéros de revues

« Digital History. La storia nell’era dell’accesso » (avec Elisa Grandi et Deborah Paci), Diacronie. Studi di storia contemporanea, n°10, 2012. [Lire en ligne]

 

      • Articles dans des revues à comité de lecture

« Faire de l’histoire à l’ère numérique : retours d’expériences » (avec Franziska Heimburger), Revue d’histoire moderne et contemporaine, 58-4bis, supplément 2011, pp. 70-89. [Lire en lignePDF]

→ version anglaise : « Has the Historian’s craft gone digital? Some observations from France » (with Franziska Heimburger), Diacronie. Studi di storia contemporanea, n°10, 2012. [Lire en lignePDF]

« Compter : l’invention de la statistique des fonctionnaires en France (années 1890 – 1930) », Sociologie du Travail, 52(2), avril-juin 2010, pp. 212-233.  [Lire en ligne (sous abonnement) - version auteur PDF]

 

      • Entretien

« Ce que le numérique fait à l’historien.ne. Entretien avec Claire Lemercier » (propos recueillis avec Elisa Grandi), Diacronie. Studi di storia contemporanea, n°10, 2012.  [Lire en lignePDF]

 

      • Comptes rendus d’ouvrages et de revues

« La politique familiale, invention de Vichy ? », La Vie des Idées, 28 mars 2011.  [Lire en lignePDFEPUBMOBI]

« Chiffres et décisions », Cahiers Jaurès, n°193-194, juillet-décembre 2009, pp. 158-160.  [PDF]

« Réformer l’État pour gouverner la société », La Vie des Idées, 02 novembre 2009.  [Lire en lignePDFEPUBMOBI]

« À propos de Régis Boulat, Jean Fourastié, un expert en productivité : la modernisation de la France (années trente – années cinquante), Besançon, PUFC, 2008 », Vingtième siècle, 103, juil.-sept. 2009, p. 272-273.  [Lire en lignePDF]

« L’administration au travail », La Vie des Idées, 26 février 2009.  [Lire en lignePDFEPUBMOBI]

« Histoire et science politique. Les pratiques de l’interdisciplinarité », La Vie des Idées, 27 novembre 2008.  [Lire en ligne - PDFEPUBMOBI]

 

      • Blogs scientifiques et carnets de recherche

Penser/Compter. Fabriques et usages des nombres (XIXe-XXe siècles) – Créé en septembre 2013, ce carnet de recherche vise à rendre compte de mes recherches autour des questions posées par les processus de quantification à l’époque contemporaine [Lire en lige]

Fonctionnaires dans l’Europe des dictatures - Créé en janvier 2013, ce carnet de recherche visait à accompagner la préparation, le déroulement et la valorisation des rencontres internationales EHESS/Conseil d’État « Faire des choix ? » tenues en février 2013. Rédaction de fiches sur les intervenants, publication de documents, archivage des enregistrements vidéo du colloque [Lire en ligne]

Devenir historien-ne – Créé en juillet 2011, ce carnet est né d’une volonté de partager et valoriser mes enseignements concernant l’historiographie et la méthodologie de la recherche en histoire. Publication de conseils méthodologiques (critiques de sources, rédactions diverses), de réflexions historiographiques et d’entretiens avec des historiens. [Lire en ligne]

La Boite à outils des historiens - Créé en octobre 2009, pour partager et valoriser nos enseignements dans ce domaine, ce blog animé avec Franziska Heimburger concerne les instruments informatiques et les ressources numériques pour l’histoire et les sciences sociales. Publications de tutoriels et de conseils concernant des outils spécifiques (de Zotero à la cartographie en passant par le traitement de texte) et de réflexions plus générales relatives à la formation informatique des étudiants en histoire. [Lire en ligne]

 

Interventions

 

      • Colloques internationaux
2011

« Nombre des fonctionnaires et mythes historiographiques en France », Myth-Making and Myth-Breaking in History and the Humanities, Université de Bucarest (Roumanie), 7 et 8 octobre 2011. [Actes accessibles en ligne]

2010

« Compter les fonctionnaires, une nouvelle approche de l’histoire de l’État au XXe siècle ? », L’État en France et en Roumanie, XIXe-XXe siècles, New Europe Collège, Bucarest (Roumanie) – 26 et 27 février 2010

2007

Discussion collective d’un « projet de recherche et d’échange d’expériences et d’expertise sur les réformes administratives en France et au Québec », colloque École nationale d’administration (ÉNA, Paris) – École nationale d’administration publique (ÉNAP, Québec) La concentration des structures de l’exécutif : un outil de la réforme de l’État, ÉNAP, Québec (Canada) 17 et 18 décembre 2007

 

      • Journées d’études et tables rondes
2014

« Le “nombre des fonctionnaires” : entre doutes statistiques et certitudes politiques (France, XIXe-XXe s.) », journée d’études ADA-STAT organisée par Béatrice Touchelay et Florence Jany-Catrice « L’argument statistique à l’heure du doute », Université Lille 3, 26 mai 2014.

« Blogs et carnets de recherche : observations et retours d’expériences », séminaire franco-italien coordonné par Elisa Grandi : « Digital history : a practicum », Université Paris Diderot (Paris 7), 7 avril 2014.

2013

« Chercher, enseigner, bloguer : une expérience de doctorant en histoire à l’ère numérique », séminaire franco-italien coordonné par Elisa Grandi et Manuela Martini : « Digital History : Approche, méthodes et outils de travail », Université Paris Diderot (Paris 7), 21 janvier 2013

2012

Table ronde de l’Association française d’histoire économique organisée par Frédéric Clavert et Claire Lemercier : « Le numérique : de nouvelles façons d’écrire l’histoire », CSO, Paris, 12 décembre 2012

2011

Débat de la Revue d’histoire moderne et contemporaine : « Écrire et enseigner l’histoire à l’ère numérique : quels changements ? », 14e Rendez-vous de l’histoire, Blois, 14 octobre 2011

« Les transformations du métier d’historien à l’ère du numérique : retour d’expériences », table ronde de la Société d’histoire moderne et contemporaine organisée par Nicolas Delalande et Julien Vincent, Paris, ENS, 12 mars 2011

 

      • Séminaires
2014

« Compter les fonctionnaires pour mesurer l’État ? Le cas de la France (XIXe – XXe siècles) », intervention dans le cadre du séminaire de Jean-François Chanet, Alain Chatriot, Nicolas Delalande, Marc Lazar, Paul-André Rosental et Jakob Vogel, L’Histoire de l’État : frontières et limites, Paris, Centre d’histoire de Sciences Po., 17 février 2014

2012

« La Grande Guerre et la question des effectifs de l’État dans la France du XXe siècle », intervention dans le cadre du séminaire de François Buton, Nicolas Mariot, André Loez et Philippe Olivera, La Grande Guerre comme rupture ? Mise à l’épreuve d’un lieu commun historiographique, Paris, École normale supérieure, 14 mai 2012

2011

« Le nombre des fonctionnaires et la question des effectifs de l’État en France au XXe siècle », intervention dans le cadre du séminaire d’Agnès Callu, Méthodologie de la Recherche – Épistémologie de la masse critique, Paris, Sciences Po., 17 novembre 2011

« Compter pour réformer ? Statistique des fonctionnaires et politique de la fonction publique d’État en France au XXe siècle », intervention dans le cadre du séminaire animé par Philippe Bongrand, Julie Gervais, Igor Moullier, Denise Ogilvie et Renaud Payre « Bibliothèque de l’administrateur », (ANR MOSARE), Paris, CARAN, 17 juin 2011

2010 « Entre statistique et politique. Le nombre des fonctionnaires dans la France de l’entre-deux-guerres », intervention dans le cadre du séminaire de Marc Olivier Baruch et Alain Chatriot, Crise de l’État et démocratie, 1920-1960, Paris, EHESS, lundi 22 mars 2010
2009

« Du quantitatif pour une histoire politique de l’administration ? », intervention dans le cadre du séminaire de Marc Olivier Baruch, Initiation à l’histoire politique de l’administration, Paris, EHESS, le vendredi 15 mai 2009

« L’État libéral et la question des effectifs (France, années 1880 – années 1930) », intervention dans le cadre du séminaire de Paul-André Rosental, Population, migrations et histoire politique, Paris, EHESS, lundi 1er avril 2009

« Faire une histoire de l’État par ses effectifs : enjeux théoriques et pratiques », intervention dans le cadre du séminaire d’Emmanuel Szurek, Emmanuelle Perez et David Dominé-Cohn, Atelier de lecture en sciences sociales : État, société, institutions, Paris, EHESS, lundi 19 janvier 2009

2008

« Combien de divisions ? Saisir l’évolution des effectifs de la Défense au XXe siècle », intervention dans le cadre du séminaire des doctorants et jeunes docteurs du groupe AHMOC, Paris, EHESS, samedi 22 novembre 2008

2007

« Le Dénombrement des Fonctionnaires en France au XXe siècle : un instrument de contrôle de la population administrative ? », intervention dans le cadre du séminaire du groupe ESOPP, L’auto-fabrication des sociétés, Paris, EHESS, mercredi 14 novembre 2007

 

      • Entretiens (radio, presse…)
2014

Entretien avec Olivier Monod pour « Chercheurs d’actu. L’information éclairée par la recherche », publié sur le site de L’Express, 23 avril 2014 [Lire en ligne]

2013

Participation à l’émission « Histoire/actualité du vendredi 18 octobre 2013 » de La fabrique de l’histoire produite et animée par Emmanuel Laurentin sur France Culture. Entretien à propos de ma thèse de doctorat [Écouter en ligne]

Print this pageTweet about this on TwitterShare on Facebook0Buffer this pageShare on Google+0Digg thisEmail this to someoneShare on Tumblr0Share on LinkedIn0Flattr the authorShare on StumbleUpon0Share on Reddit0Pin on Pinterest0