Interventions

2017 || 2016 || 2015 || 2014 || 2013 || 2012 || 2011 || 2010 || 2009 || 2008 || 2007

 

Interventions dans :  [c] colloques internationaux ; [s] séminaires ; [j] journées d’études et tables rondes ; [m] médias

2017

[s]  « À quoi sert de compter ? Statistique des fonctionnaires et « gouvernement par les nombres » (France, 19e-20e siècles) », Séminaire Quantitativisme réflexif (SQR) organisé par Hugo Harari-Kermadec, Frédéric Lebaron, Anton Perdoncin et Thibaut de Saint Pol, ENS Paris-Saclay, 19 mai 2017 [programme de l’année 2016/17]

[s] « Pourquoi s’intéresser au « nombre des fonctionnaires » ? », séminaire Chantiers d’histoire administrative, organisé par Marc Olivier Baruch, Natacha Gally et Émilien Ruiz, EHESS, Paris, 28 avril 2017 [programme de l’année 2016/17].

[m] « Toutes les politiques de réduction « forfaitaires » des effectifs ont échoué », entretien avec Bastien Scordia pour Acteurs publics, 20 avril 2017 [lire en ligne]


2016

[s] « Saisir l’État par les statistiques : le cas du « nombre des fonctionnaires » en France aux 19e et 20e siècles », Séminaire ESPOL-LAB, European school of political and social sciences, ICL, Lille, 07 juillet 2016.

[s] « Savoir-pouvoir ou pouvoir savoir ? Innovations techniques et comptage des agents publics (19e-20e siècles) », Séminaire Innovation, politique et autorité organisé par Gabriel Galvez-Behar et Élodie Lecuppre-Desjardin, IRHiS, Lille, 03 mars 2016 [programme de l’année 2015/16]


2015

[c] « « The answer is « Too many civil servants », but what exactly was the question? The number of state employees and its perception in France from 1850 to 1950 ». (This paper will be delivered in French with an English powerpoint), workshop international The Democratic State in Trans-Atlantic Context organisé par Stephen Sawyer, University of Chicago Center in Paris, 21 mai 2015 [voir le site du projet « The State as History and Theory« ]

[s] « Publique ou privée ? La statistique des fonctionnaires en France », séminaire Chiffres privés, chiffres publics. Calculs, comptabilités et statistiques (XVIIe-XXIe siècles) organisé par Fabien Cardoni, Anne Conchon, Michel Margairaz, Béatrice Touchelay, IDHES/IGPDE/IRHiS, Paris, 21 mai 2015. [Voir le carnet de recherche associé au séminaire]

[m] « Quand les médias dénoncent à tort la hausse du nombre de fonctionnaires », reprise et adaptation d’un billet de Penser/Compter sur le site AlterÉcoPlus, 29 avril 2015.

[s] « Faire une histoire de l’État par ses effectifs : les statistiques comme sources et comme objet », séminaire de Master Recherche, Comprendre le monde contemporain par la recherche – “Économies et sociétés du monde industrialisé, XIXe-XXe siècles”, animé par Béatrice Touchelay et Mathieu de Oliveira à l’Université Lille 3, Lille, 25 mars 2015

[s] « Les effectifs de l’État comme problème politique au vingtième siècle, éléments pour une comparaison France/Grande-Bretagne/États-Unis », séminaire Conservatismes en mouvement. France, Grande-Bretagne, États-Unis, 1930-1990 organisée par Marc Olivier Baruch, Clarisse Berthezène et Jean-Christian Vinel, EHESS/Université Paris 7, Paris, 13 mars 2015. [Voir le programme]


2014

[j] « La statistique des fonctionnaires ou l’exemple d’un non objet », Demi-journée d’étude Archives de la statistique organisée par le groupe « Histoire de la Statistique » de la Société Française de Statistique, Centre Alexandre Koyré (EHESS), Paris, 8 décembre 2014. [Télécharger le programme]

[j] « Révolution numérique ou retour aux fondamentaux ? Les transformations du métier d’historien-ne », Journées d’étude Le numérique entre outil et culture : quels défis pour l’historiographie ? organisées par par l’atelier « Recherches et pratiques historiographique » et coordonnées par Aurore Dumont et Pablo Aviles Flores, EHESS, Paris, 2 décembre 2014. [Programme sur Calenda]

[j] « Faire une thèse à l’heure numérique : médias sociaux et présence en ligne du doctorant », journées « Parcours doctorant » organisée par l’école doctoral des études anglophones, germanophones et européennes de l’Université Sorbonne Nouvelle (Paris 3), 22 novembre 2014. [Télécharger le programme]

[m] Interrogé par Laurent Martinet pour : « Les propositions-choc pour que les fonctionnaires coûtent moins cher à l’État », L’Expansion-L’Express, 7 novembre 2014. [Lire l’article en ligne ; lire le billet que j’ai tiré de mes réponses aux questions de L. Martinet]

[s] « Statistiques et transformations de l’État en longue durée : une approche par le “nombre des fonctionnaires” », intervention dans le cadre du séminaire doctoral du Centre de sociologie des organisations, Sciences Po., 17 octobre 2014

[s] « Quantification et longue durée. L’exemple du « nombre des fonctionnaires » (France, XIXe-XXe siècles) », intervention dans le cadre du séminaire « Les lundis de l’INED », Paris, Institut national d’études démographiques, 6 octobre 2014

[j] « Le « nombre des fonctionnaires » : entre doutes statistiques et certitudes politiques (France, XIXe-XXe s.) », séminaire ADA-STAT (MESHS de Lille) organisé par Florence Jany-Catrice et Béatrice Touchelay, journée d’étude « L’argument statistique à l’ère du doute », Université Lille 3, 26 mai 2014.

[m]  « Moins de fonctionnaires, moins payés, une situation inédite », entretien avec Olivier Monod pour « Chercheurs d’actu. L’information éclairée par la recherche », L’Express, 23 avril 2014. [Lire en ligne]

[j] « Blogs et carnets de recherche : observations et retours d’expériences », séminaire franco-italien coordonné par Elisa Grandi : « Digital history : a practicum », Université Paris Diderot (Paris 7), 7 avril 2014. [Support de présentation en ligne]

[s] « Compter les fonctionnaires pour mesurer l’État ? Le cas de la France (XIXe – XXe siècles) », intervention dans le cadre du séminaire de Jean-François Chanet, Alain Chatriot, Nicolas Delalande, Marc Lazar, Paul-André Rosental et Jakob Vogel, L’Histoire de l’État : frontières et limites, Paris, Centre d’histoire de Sciences Po., 17 février 2014. [Exposé partiellement repris en ligne sous la forme de deux billets ici et ]


2013

[m] Participation à l’émission « Histoire/actualité du vendredi 18 octobre 2013 » de La fabrique de l’histoire produite et animée par Emmanuel Laurentin sur France Culture. Entretien à propos de ma thèse de doctorat [Podcast de l’émission]

[j] « Chercher, enseigner, bloguer : une expérience de doctorant en histoire à l’ère numérique », séminaire franco-italien coordonné par Elisa Grandi et Manuela Martini : « Digital History : Approche, méthodes et outils de travail », Université Paris Diderot (Paris 7), 21 janvier 2013. [Support de présentation en ligne]


2012

[j] Table ronde de l’Association française d’histoire économique organisée par Frédéric Clavert et Claire Lemercier : « Le numérique : de nouvelles façons d’écrire l’histoire », CSO, Paris, 12 décembre 2012. [Propos liminaire | Enregistrement audio de la table ronde]

[s] « La Grande Guerre et la question des effectifs de l’État dans la France du XXe siècle », intervention dans le cadre du séminaire de François Buton, Nicolas Mariot, André Loez et Philippe Olivera, La Grande Guerre comme rupture ? Mise à l’épreuve d’un lieu commun historiographique, Paris, École normale supérieure, 14 mai 2012


2011

[c] « Nombre des fonctionnaires et mythes historiographiques en France », Myth-Making and Myth-Breaking in History and the Humanities, Université de Bucarest (Roumanie), 7 et 8 octobre 2011. [Actes en ligne]

[j] Débat de la Revue d’histoire moderne et contemporaine : « Écrire et enseigner l’histoire à l’ère numérique : quels changements ? », 14e Rendez-vous de l’histoire, Blois, 14 octobre 2011.

[j] « Les transformations du métier d’historien à l’ère du numérique : retour d’expériences », table ronde de la Société d’histoire moderne et contemporaine organisée par Nicolas Delalande et Julien Vincent, Paris, ENS, 12 mars 2011. [Support de présentation en ligne ; Article co-écrit avec Franziska Heimburger]

[s] « Le nombre des fonctionnaires et la question des effectifs de l’État en France au XXe siècle », intervention dans le cadre du séminaire d’Agnès Callu, Méthodologie de la Recherche – Épistémologie de la masse critique, Paris, Sciences Po., 17 novembre 2011.

[s] « Compter pour réformer ? Statistique des fonctionnaires et politique de la fonction publique d’État en France au XXe siècle », intervention dans le cadre du séminaire animé par Philippe Bongrand, Julie Gervais, Igor Moullier, Denise Ogilvie et Renaud Payre « Bibliothèque de l’administrateur », (ANR MOSARE), Paris, CARAN, 17 juin 2011


2010

[c] « Compter les fonctionnaires, une nouvelle approche de l’histoire de l’État au XXe siècle ? », intervention dans le cadre du colloque international organisé par Silvia Marton, Anca Oroveanu, Florin Turcanu : L’État en France et en Roumanie, XIXe-XXe siècles, New Europe Collège, Bucarest (Roumanie) – 26 et 27 février 2010.

[s] « Entre statistique et politique. Le nombre des fonctionnaires dans la France de l’entre-deux-guerres », intervention dans le cadre du séminaire de Marc Olivier Baruch et Alain Chatriot, Crise de l’État et démocratie, 1920-1960, Paris, EHESS, lundi 22 mars 2010


2009

[s] « Du quantitatif pour une histoire politique de l’administration ? », intervention dans le cadre du séminaire de Marc Olivier Baruch, Initiation à l’histoire politique de l’administration, Paris, EHESS, le vendredi 15 mai 2009.

[s] « L’État libéral et la question des effectifs (France, années 1880 – années 1930) », intervention dans le cadre du séminaire de Paul-André Rosental, Population, migrations et histoire politique, Paris, EHESS, lundi 1er avril 2009.

[s] « Faire une histoire de l’État par ses effectifs : enjeux théoriques et pratiques », intervention dans le cadre du séminaire d’Emmanuel Szurek, Emmanuelle Perez et David Dominé-Cohn, Atelier de lecture en sciences sociales : État, société, institutions, Paris, EHESS, lundi 19 janvier 2009


2008

[s] « Combien de divisions ? Saisir l’évolution des effectifs de la Défense au XXe siècle », intervention dans le cadre du séminaire des doctorants et jeunes docteurs du groupe AHMOC, Paris, EHESS, samedi 22 novembre 2008


2007

[c] Discussion collective d’un « projet de recherche et d’échange d’expériences et d’expertise sur les réformes administratives en France et au Québec », colloque École nationale d’administration (ÉNA, Paris) – École nationale d’administration publique (ÉNAP, Québec) La concentration des structures de l’exécutif : un outil de la réforme de l’État, ÉNAP, Québec (Canada) 17 et 18 décembre 2007.

[s] « Le Dénombrement des Fonctionnaires en France au XXe siècle : un instrument de contrôle de la population administrative ? », intervention dans le cadre du séminaire du groupe ESOPP, séance sur « L’opacité statistique », L’auto-fabrication des sociétés, Paris, EHESS, mercredi 14 novembre 2007.

Print this pageTweet about this on TwitterShare on Facebook0Buffer this pageShare on Google+0Digg thisEmail this to someoneShare on Tumblr0Share on LinkedIn0Flattr the authorShare on StumbleUpon0Share on Reddit0Pin on Pinterest0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *